Archives de Catégorie: Rassemblements 1er mercredi du mois

Musée d’Art moderne temporaire à Bruxelles ?

« Exposer les collections le plus rapidement possible  » disait le Ministre Courard, c‘était le 7 février 2013.

Télé Bruxelles, publiée le 7 février 2013

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Dans la Presse & les Media, Rassemblements 1er mercredi du mois, Télé Bruxelles, Uncategorized, Youtube

Trou de mémoire – 1er février 2013

COMMUNIQUÉ de Musée sans Musée/Museum zonder Museum

Le Musée d’art moderne de Bruxelles est fermé depuis le 1er février 2011.      Deux ans.

Philippe Courard est le troisième membre du gouvernement à être en charge de la Politique scientifique depuis cette date.

Un collectif de citoyens indignés par cette fermeture qui rend les œuvres inaccessibles au public, s’est constitué dès février 2011 sous le vocable Musée sans Musée/Museum zonder Museum. Accueillie au départ avec incrédulité, la fermeture du Musée suscite depuis deux ans la réprobation du monde culturel, associatif, pédagogique et du grand public qui a peu de moyens d’exprimer sa désapprobation.

Le collectif Musée sans Musée/Museum zonder Museum – artistes, universitaires, enseignants et étudiants du supérieur artistique, responsables d’association d’éducation permanente, citoyens et citoyennes – formule depuis deux ans et avec fermeté, les mêmes demandes.

Les constats du collectif Musée sans Musée/Museum zonder Museum

1. Le Musée d’art moderne a été fermé – sans annonce préalable et sans débat public – au motif que le lieu ne se prête plus à la présentation optimale  d’œuvres d’art moderne. Pour autant, il fait aujourd’hui l’objet d’une rénovation coûteuse et constamment prolongée, pour accueillir de manière très optimale, semble-t-il, un Musée fin de siècle.

2. La fermeture du Musée d’art moderne n’est assortie d’aucune solution de rechange, temporaire ou définitive, à court ou à long terme. La promesse faite par le Ministre Magnette rencontré le 1er février 2012, d’une solution finalisée dans un délai d’un an et demi est toujours en attente de concrétisation.

3. Les collections d’art ancien des MRBAB ne sont pas beaucoup mieux loties que les collections d’art moderne. Une grande partie des œuvres est enfermée – dans quelles conditions ? –  dans les réserves. De nombreuses  salles sont fermées et les autres sont fortement défraîchies. Situation inacceptable dans la capitale de la Belgique et de l’Europe.

4. La segmentation voire la fragmentation des collections – Musée fin de siècle avant le musée Fiamminghi – est une fausse bonne idée. Ces musées « pastilles » – un musée Magritte plutôt qu’une ambitieuse section consacrée à Magritte ET au surréalisme belge – rompent le récit muséal, le rendent inintelligible dans sa continuité et répondent de manière trop exclusive à des objectifs de marketing touristico-culturel. Le respect des publics et la logique de service public n’y trouvent pas leur compte.

5. Il n’y a plus de musée d’art moderne, il n’y a pas de musée d’art contemporain à Bruxelles. MsM-MzM acte l’apparent consensus pour un nouveau/ futur musée d’art moderne et contemporain. Il constate que les débats relatifs à ce dossier ont une opacité comparable à ceux qui concernent les autres collections des MRBAB.

6. Le débat citoyen autour de la question du musée – moderne et contemporain – de son sens dans la société contemporaine, de la forme qu’il doit avoir, du récit qu’il devrait tenir, des modalités de son action scientifique et de ses stratégies d’ouverture à l’adresse de ses publics se tient partout sauf aux MRBAB. Ce débat vif, contradictoire, complexe mais passionnant intéresse nombre de citoyens. Il semble perçu comme illégitime et inaudible par la Direction des MRBAB qui lui oppose un refus persistant de dialogue. Ce débat est, par ailleurs, peu repris par les responsables politiques. Cet oubli du potentiel symbolique, social et économique de cette institution culturelle nous semble, en l’occurrence, peu responsable.

Le collectif Musée sans Musée/Museum zonder Museum rappelle ses exigences :

  1. Le redéploiement permanent et sans délai de la collection d’art moderne des MRBAB. Et dans la foulée, le redéploiement significatif de la collection d’art ancien.
  2. Un large débat public avec tous les partenaires concernés, à propos d’un futur musée d’art moderne et contemporain. Ce projet doit s’inscrire dans une grande ambition de service public : ambition architecturale, scientifique, artistique, culturelle et démocratique. Un énième « Guggenheim » – évoqué à ce jour – ne répond pas à cette logique.

1er février 2013

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Communiqués de MsM, Rassemblements 1er mercredi du mois

Me 6 février 2013. 12e rassemblement

TRACT 6:2

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois

1er février 2012 sur Youtube

11e Rassemblement du 1er février 2012

© msm

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois, Youtube

Me 1 février. 11e rassemblement.

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Rassemblements 1er mercredi du mois

4/1/12, musée soldé, accueil policé (suite en images)

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois, Youtube

La police était au musée (4/1/2012)

Le mois prochain, il y aura un an que Michel Draguet, le directeur du musée des Beaux-Arts à Bruxelles, annonçait la fermeture du musée d’Art moderne et son remplacement par un « Musée Fin de siècle » dont on sait aujourd’hui qu’il sera inauguré le 13 novembre prochain. Mais c’est pour l’instant, la fermeture sine die du musée d’Art moderne et contemporain qui suscite des remous et interrogations. Certes, le patio du musée présente par roulement, une sélection des collections modernes et contemporaines et, certes, on parle d’un projet de déménagement du musée ailleurs à Bruxelles ou de la création d’un futur musée d’Art moderne et contemporain dans un nouveau bâtiment. Mais un an après, rien n’est encore assuré. Depuis cette annonce, chaque premier mercredi du mois, un groupe qui s’intitule « Musée sans musée » vient manifester dans le hall du musée des Beaux-Arts de manière ludique et variée, avec des « performances ». Ce fut encore le cas ce mercredi avec une « performance » autour des « soldes ». Mais pour la première fois, ils découvrirent dans le hall du musée, un « espace public », des policiers de Bruxelles-Ville, qui leur ont signifié que la prochaine fois, ils n’autoriseraient plus ces manifestations ludiques s’ils ne demandaient pas au préalable une autorisation de manifester en bonne et due forme. Contacté, Michel Draguet nous précise qu’il a demandé à la police, non pas d’interdire les manifestations (« Je suis pour la liberté d’expression et je ne veux pas d’autre part, faire la publicité de ces manifestants« ) mais de protéger les collections contre d’éventuelles dégradations. Il cite le cas intervenu il a quelques mois d’une « performance » où on a joué au tennis dans le hall. Le mois prochain, à nouveau, la police sera pour lui le garant de la protection des œuvres et ce sera à elle de déterminer à quelles conditions la manifestation peut être autorisée. 

G.Dt, La Libre, Brèves, Politique culturelle, Mis en ligne le 07/01/2012


Remarque de « Musée sans musée »

TENNIS n.m. I. ♦ I° Sport dans lequel deux ou quatre joueurs se renvoient alternativement une balle, à l’aide de raquettes, de part et d’autre d’un filet, selon des règles précises et sur un terrain de dimensions déterminées (V. Court). Jouer au tennis. Une partie de tennis. Coups au tennis : lob, smash, volée ; drive, coup droit, revers ; service. Chaussures, jupe de tennis. (Le Petit Robert)

Il n’y avait lors de la performance du 7 septembre, ni balle (sauf celle qu’un joueur faisait mine d’avaler !) , ni raquettes, ni filet, ni règles précises, ni terrain de dimensions déterminées. De deux choses l’une : ou les agents du service de sécurité sont myopes et ce serait gênant pour la sécurité du musée, ou Monsieur Draguet se (nous ?) trompe, ce qui serait tout aussi gênant.

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, La Libre, Rassemblements 1er mercredi du mois