Archives de Catégorie: A retenir !

Conférence-conversation avec Chris Dercon, directeur de la Tate Modern


Vendredi 19 avril 2013
 
de 18h30 à 20h30

à  l’ISELP

31 Bd de Waterloo, 1000 Bruxelles 
+32 (0)2 504 80 70. www.iselp.be

Tarifs : 6 € / 4 €
Conférence en français

Cette rencontre est le prolongement du cycle Le Musée au 21siècle : disparition ou renaissance ? au cours duquel des directeurs de lieux culturels européens innovants ont présenté leurs diverses façons de réinventer le Musée.

Temple de la consommation ou espace de délectation gratuite? Mastodonte planétaire ou institution humaine? Permanent et durable ou temporaire et amnésique? Le sujet dépasse le monde de l’art et reflète les contradictions de notre temps. Il s’avère par ailleurs incontournable dans le contexte bruxellois où l’absence d’un musée d’art moderne et contemporain est l’occasion d’explorer ces questions.

The Tanks, Art in Action est un programme énergisant pour un musée dont l’objectif acrobatique est d’intégrer les nouvelles tendances les plus éphémères du 21siècle sans oublier d’en conserver les traces.

Durant les Jeux Olympiques de Londres 2012, la Tate Modern, installée depuis l’an 2000 dans une ancienne centrale électrique sur les bords de la Tamise, ouvrait pour la première fois ses réservoirs à mazout au public et aux artistes de la performance, de la danse, du cinéma expérimental et des nouvelles technologies.

Nous reviendrons sur cette phase de test avant l’accroissement gigantesque du site en 2016 : sur les cuves encore bouillonnantes, se construit actuellement un nouveau bâtiment de 65 mètres de haut.

Cette rencontre est ouverte à tous : professionnels, étudiants, artistes, collectionneurs, habitants, galeristes. Je me réjouis de votre présence et d’ici là, n’oubliez pas de l’annoncer sur vos réseaux !

Modératrice : Pauline de La Boulaye 
Informations complémentaires sur paulinedelaboulaye.wordpress.com 

 

En collaboration avec l’École nationale supérieure des arts visuels (ENSAV) de La Cambre, dans le cadre du cycle de conférences L’art et les commissaires.

Poster un commentaire

Classé dans A retenir !, Actualités, Institutions & associations culturelles

Le musée au XXIe siècle : disparition ou renaissance ?

L’iselp présente un cycle de conférences & conversations
Pauline de La Boulaye / historienne, auteur, curatrice indépendante + invités
Du 22 janvier au 19 mars 2013 / 19h-21h / 6€-4€

L’absence d’un musée d’art moderne et d’art contemporain à Bruxelles est l’occasion de créer un moment de réflexion pour tous : professionnels, étudiants, collectionneurs, habitants. Car en ce début de 3e millénaire, l’avenir des musées ne concerne pas que le monde de l’art. Il s’agit aussi d’un sujet politique, social, éducatif, culturel, environnemental. Bref, un sujet de société. Le musée reflète les contradictions de notre temps. Temple de la consommation ou espace de délectation gratuite ? Mastodonte planétaire ou institution humaine ? Permanent et durable ou temporaire et amnésique ?

Dialogue avec les directeurs de quatre institutions aux contours inédits : le MuCEM de Marseille, le Centre Pompidou – Metz, le Musée de la Danse à Rennes et le MEN de Neuchâtel. Il sera question d’interroger le récent développement des musées, leur évolution au sein des villes et des territoires, leur profonde mutation. Qu’ils exposent les arts et traditions populaires, l’art moderne et contemporain, la danse ou les cultures extra-européennes, ces quatre exemples refondent le musée et nourrissent notre quête d’identité.

Mardi 22 janvier : Zeev Gourarier, directeur scientifique et culturel du Musée des Civilisations Europe Méditerranée – MuCEM à Marseille

Mardi 19 février : Boris Charmatz, directeur du Centre chorégraphique national de Bretagne à Rennes transformé en Musée de la Danse en 2009

Mardi 5 mars : Marc-Olivier Gonseth, directeur du Musée d’Ethnographie de Neuchâtel, MEN (Suisse)

Mardi 19 mars : Laurent Le Bon, directeur du Centre Pompidou – Metz

Jeudi 10 janvier à 17h : Séance inaugurale gratuite.
iselp / institut supérieur pour l’étude du langage plastique.
Bd de Waterloo, 31 B-1000 Bruxelles
tél:+32 (0)2/ 504 80 70 – accueil@iselp.behttp://www.iselp.be

Poster un commentaire

Classé dans A retenir !, Actions, Actualités, Institutions & associations culturelles, Uncategorized

Le bon sens à l’oeuvre

Communiqué de MsM/MzM, le 20 février 2012

Depuis la fermeture du Musée d’art moderne, il y a un an, le collectif citoyen MsM/MzM exige (pétition de 3000 signatures, rassemblements, sensibilisation de l’enseignement et des média, des milieux politiques, associatifs, culturels…) le redéploiement des collections des 20e et 21e siècles, dès 2012.

Le 1er février 2012, à l’issue d’une 11e manifestation qui rassemblait près de 200 personnes dans un froid sibérien, la pétition a été remise au directeur général ainsi qu’au ministre de tutelle.

Quelques jours plus tard, le ministre Paul Magnette, en charge de la politique scientifique, a exposé sa vision (La Libre & De Standaard, vendredi 10 février).

  • Il décide d’affecter à l’art moderne un espace qui se trouve dans le musée-même. Réalisation dans un an , un an et demi. Il demandera à la Régie des Bâtiments que la rénovation de ces salles (vides depuis plusieurs années) soit prioritaire.
  • Le projet d’un nouveau grand musée d’art moderne et contemporain est toujours d’actualité ; cela prendra plus de dix ans. Trois pistes sont évoquées : parc du Cinquantenaire, quartier en reconversion ou périmètre du Mont des Arts.
  • Il renonce à la location d’un bâtiment transitoire pour abriter provisoirement les collections modernes.

« Le musée d’art moderne restera au musée des Beaux-Arts » : décision de bon sens et beau gâchis

Le ministre a cherché et a trouvé, dans le Musée même, un espace vide de 3000 à 5000 m2, que le directeur n’avait pas trouvé ! Un directeur a pu décider seul de la fermeture du musée d’art moderne, un ministre décide de l’affectation des salles. Reste donc dans le futur à déterminer qui décide quoi.

Les collections d’art moderne vont donc rejoindre – en 2013 ? – les salles qui au moment de leur inauguration en 1984 ont hébergé les collections du 19e siècle. Une partie de ces collections va constituer (nov. 2012) le Musée « fin de siècle » (fin du 19e siècle !), installé dans le bâtiment du Musée d’art moderne – vidé depuis février 2011 de ses œuvres des 20e et 21e siècles ! L’immeuble Altenloh destiné initialement aux expositions temporaires est transformé depuis 2009 en musée Magritte.

Laisser l’Art moderne et le 19e là où ils étaient, eut été trop simple, sans doute. Est-il tendancieux de voir dans ce ballet disgracieux un gaspillage de temps, d’argent, d’énergie ?

Décision ou promesse ? MsM/MzM fait le pari d’y croire tant la solution paraît empreinte de bon sens. Les rassemblements des premiers mercredis du mois sont dès lors suspendus.

MsM/MzM se réjouit que la priorité soit donnée aux bâtiments de la rue de la Régence et souhaite que les collections y soient redéployées dans les plus brefs délais.

Echaudé par trop de promesses non tenues, MsM/MzM veillera attentivement à l’exécution de cette décision et veillera à ce que ces espaces retrouvés ne constituent pas un pis aller et soient, comme promis par la direction, un « laboratoire » du futur musée d’art moderne et contemporain.

MsM demande que

  • TOUTES les salles des MRBAB actuellement fermées soient ré-ouvertes, afin que les collections des 15e , 16e, 17e, 18e et 19e siècles soient à nouveau présentées aux publics.
  • le redéploiement de l’ensemble des collections dans les espaces disponibles (un second plateau de plus de 3000 m2 est actuellement vide) soit prioritaire et préalable à un découpage thématique.

Musée thématique

Le découpage des collections en quartiers pour n’en garder que les « beaux morceaux » – en l’occurrence les morceaux les plus vendeurs – ne convainc pas :
  • Il rompt le fil de la lecture et présuppose que le visiteur – érudi ou non – possède le récit complet ; alors que les collections des MRBAB sont cousues d’un fil d’or, fil ininterrompu : les « beaux-arts » de nos régions du 15e siècle à aujourd’hui
  • Il oriente et cadenasse la lecture des collections.
  • Il privatise les musées par la création de partenariats « public-privé » exclusifs à l’exemple de celui du Musée Magritte (droits d’entrée distincts, gardiennage privé, etc.).
  • Il rend ces musées délocalisables : un musée d’art moderne par-ci, un musée Bruegel par là, un musée art nouveau ailleurs.

Et l’avenir ?

Certains rêvent d’un « Louvre », d’autres d’un « Guggenheim » , d’autres d’un « Reina Paola »… Rien de tout ça n’intéresse MsM/MzM ! Prendre modèle, c’est déjà être en retard. Il faut le courage d’imaginer un musée fédéral original, adapté aux collections et au service des publics. Il faut une vision. Et certainement pas la vision d’un seul. Accepter, à ce stade, de ne pas savoir. Il faut interroger et débattre : quelles collections ? quels publics ? quel projet ? quelle muséologie ? MsM/MzM veut contribuer à concevoir avec sérieux et inventivité, le musée contemporain à venir. MsM/MzM a entamé ce débat et le poursuivra.

MsM/MzM reste sur la brêche

Heureux des avancées, MsM/MzM défendra le temps qu’il faudra, une solution qui rende avec audace, exigence et inventivité, l’ensemble des collections à leurs publics.

MsM/MzM, véritable mouvement citoyen, est une force vive, une chance inouïe pour un Musée en quête de dialogue… Il peut être un levier efficace pour l’élaboration d’un musée d’art moderne et contemporain ancré dans la société.

 

Ces questions seront abordées lors d’un débat ouvert à tous, à l’ARBA/ESA, 144 rue du Midi, 1000 Bruxelles, le mardi 28 février à 18h.


Poster un commentaire

Classé dans A retenir !, Actualités, Communiqués de MsM

Mercredi 4 janvier – 13h00

10e rassemblement

Nous souhaitons

une heureuse année 2012

au Musée d’art moderne !

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. 3 rue de la Régence, 1000 Bruxelles

Poster un commentaire

Classé dans A retenir !, Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois

Pétition

Cliquez sur l’image !

Commentaires fermés sur Pétition

Classé dans A retenir !, Actualités