Archives de Catégorie: Actions

1er février 2012 sur Youtube

11e Rassemblement du 1er février 2012

© msm

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois, Youtube

Qui a vu le musée d’art moderne ?

COMMUNIQUE /n°1/ de MUSEE SANS MUSEE 

à l’occasion du 1er anniversaire de la fermeture du Musée d’art moderne de Bruxelles. 

La fermeture du musée d’art moderne de Bruxelles n’a pas laissé indifférent. Des citoyens, des milieux politiques, le monde culturel bougent. Grâce à plusieurs actions, le collectif musee sans musee/muzeum zonder muzeum a sensibilisé un nombre considérable de personnes, d’écoles d’art, d’associations et d’institutions culturelles à la problématique, en général mal connue, du musée d’art moderne.

Depuis un an, on nous annonce :

– Un nouveau musée d’art moderne et contemporain dans un « édifice contemporain emblématique ». Pourquoi pas ! Mais quand ? Où ? Avec quelles collections ? Avec quel programme ? Avec quel budget ?

– Une solution intermédiaire : un « laboratoire » du futur musée d’art moderne et contemporain dans un bâtiment temporaire. Bravo ! Quand et où ?

– Et à court terme, une sélection d’œuvres dans le patio et une troisième version du « choix des conservateurs » en avril 2012. Hélas, l’exposition de 60 œuvres en roulement ne font pas un musée.

Nous sommes vigilants et le resterons aussi longtemps que les projets annoncés ne se transformeront pas en réalités concrètes.

Nous sommes aussi sceptiques et inquiets. Les musées publics européens sont en effet de plus en plus soumis à des pressions politiques et marchandes (collectionneurs, marché de l’art, tourisme, sous-traitants…). Cette double dépendance entrave la liberté et oriente les options et les priorités de leurs directeurs. La présentation des collections permanentes d’art ancien et d’art moderne et les infrastructures sont dans un état inquiétant. Cette situation traduit une dérive : la priorité est de plus en plus donnée à l’événement aux dépens de la conservation des œuvres et de leur exposition au public.

– La Régie des bâtiments rénove actuellement les salles destinées au futur Musée Fin-de-siècle qui intègre la dation Gillion-Crowet (ouverture 13 novembre 2012), ainsi que le grand auditorium et les ateliers créatifs. Rien pour l’art moderne, rien pour l’art ancien. Les deux tiers des salles d’exposition du musée d’art ancien sont fermées, le tiers restant agonise …

– Contrairement à ce qui était annoncé, le Musée Magritte (2009) n’a pas contribué à revitaliser les autres départements des MRBAB, malgré son million de visiteurs les deux premières années.

Le Musée d’art ancien est lui aussi menacé. Sa collection est menacée (après l’accident de l’hiver 2009-2010 et la chute vertigineuse de l’humidité relative, 300 tableaux ont été altérés et attendent leur restauration ; quelques panneaux seront traités grâce à la Fondation Getty), son implantation est menacée. Sa réputation se dégrade et tout cela malgré une histoire et une localisation exceptionnelles.

MsM/MzM, véritable mouvement citoyen, est une force vive, une chance inouïe pour un Musée en quête de dialogue… Il peut être un véritable levier pour l’élaboration d’un musée d’art moderne et contemporain ancré dans la société.

Le débat prend place, dans différents lieux, sous différentes formes. Plusieurs chantiers s’ouvrent. Avec ou sans le Musée.

 

Musée sans musée, le 1er février 2012    

1 commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Communiqués de MsM

Me 1 février. 11e rassemblement.

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Rassemblements 1er mercredi du mois

4/1/12, musée soldé, accueil policé (suite en images)

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois, Youtube

La police était au musée (4/1/2012)

Le mois prochain, il y aura un an que Michel Draguet, le directeur du musée des Beaux-Arts à Bruxelles, annonçait la fermeture du musée d’Art moderne et son remplacement par un « Musée Fin de siècle » dont on sait aujourd’hui qu’il sera inauguré le 13 novembre prochain. Mais c’est pour l’instant, la fermeture sine die du musée d’Art moderne et contemporain qui suscite des remous et interrogations. Certes, le patio du musée présente par roulement, une sélection des collections modernes et contemporaines et, certes, on parle d’un projet de déménagement du musée ailleurs à Bruxelles ou de la création d’un futur musée d’Art moderne et contemporain dans un nouveau bâtiment. Mais un an après, rien n’est encore assuré. Depuis cette annonce, chaque premier mercredi du mois, un groupe qui s’intitule « Musée sans musée » vient manifester dans le hall du musée des Beaux-Arts de manière ludique et variée, avec des « performances ». Ce fut encore le cas ce mercredi avec une « performance » autour des « soldes ». Mais pour la première fois, ils découvrirent dans le hall du musée, un « espace public », des policiers de Bruxelles-Ville, qui leur ont signifié que la prochaine fois, ils n’autoriseraient plus ces manifestations ludiques s’ils ne demandaient pas au préalable une autorisation de manifester en bonne et due forme. Contacté, Michel Draguet nous précise qu’il a demandé à la police, non pas d’interdire les manifestations (« Je suis pour la liberté d’expression et je ne veux pas d’autre part, faire la publicité de ces manifestants« ) mais de protéger les collections contre d’éventuelles dégradations. Il cite le cas intervenu il a quelques mois d’une « performance » où on a joué au tennis dans le hall. Le mois prochain, à nouveau, la police sera pour lui le garant de la protection des œuvres et ce sera à elle de déterminer à quelles conditions la manifestation peut être autorisée. 

G.Dt, La Libre, Brèves, Politique culturelle, Mis en ligne le 07/01/2012


Remarque de « Musée sans musée »

TENNIS n.m. I. ♦ I° Sport dans lequel deux ou quatre joueurs se renvoient alternativement une balle, à l’aide de raquettes, de part et d’autre d’un filet, selon des règles précises et sur un terrain de dimensions déterminées (V. Court). Jouer au tennis. Une partie de tennis. Coups au tennis : lob, smash, volée ; drive, coup droit, revers ; service. Chaussures, jupe de tennis. (Le Petit Robert)

Il n’y avait lors de la performance du 7 septembre, ni balle (sauf celle qu’un joueur faisait mine d’avaler !) , ni raquettes, ni filet, ni règles précises, ni terrain de dimensions déterminées. De deux choses l’une : ou les agents du service de sécurité sont myopes et ce serait gênant pour la sécurité du musée, ou Monsieur Draguet se (nous ?) trompe, ce qui serait tout aussi gênant.

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, La Libre, Rassemblements 1er mercredi du mois

Musée soldé, accueil poli-cier, public méprisé

Ce mercredi 4 janvier, les MRBAB avaient mis les petits plats dans les grands pour nous accueillir.  Nous n’étions guère plus d’une trentaine. C’était prévu, vacances scolaires obligent. De toutes façons,  être en nombre n’a jamais été notre objectif. Le but de ce rendez-vous mensuel est exclusivement de rappeler une double volonté citoyenne : que les oeuvres des XXe et XXIe siècles soient exposées et qu’un débat sur l’avenir du musée d’art moderne s’instaure. En terme de débat, nous avons été particulièrement gâtés. Outre le « comité d’accueil » auquel le Musée nous a habitués, constitué de quatre ou cinq surveillants, de deux ou trois membres du personnel de sécurité, de représentants du service de presse,  nous attendaient au milieu du forum, au pied de la statue de Léopold Ier, quatre policiers en uniforme et deux policiers en civil.  Ces hommes en bleu, incongrus dans cet espace, avec « Un Épisode des journées de Septembre 1830 » en toile de fond, ont signalé d’emblée que la prochaine fois, un peloton de policiers sera là pour nous évacuer.

Aux MRBAB, nombre de salles d’exposition sont fermées, tant en ce qui concerne l’art ancien que l’art moderne. De nombreuses oeuvres précédemment accrochées aux cimaises sont aujourd’hui dans les réserves. Le public est en droit de refuser cette situation et d’exiger une autre politique. En cette période de soldes, « Musée sans musée » a manifesté que nous ne voulions pas d’un musée au rabais, d’un musée soldé tout au long de l’année et depuis des années, d’un musée où on n’expose pas, d’un musée qui liquide les collections, les guides, le débat, l’éthique…

Etre présent dans le hall d’un musée dans une démarche citoyenne totalement respectueuse des oeuvres, des autres visiteurs et du règlement, ne trouble en rien l’ordre public. Affirmer le contraire est injurieux. Menacer est lâche. L’intimidation est inacceptable.

Depuis presque un an, un groupe de citoyens manifeste de diverses manières son intérêt pour les collections du musée d’art moderne. Via ce blog, via facebook, via les rassemblements du premier mercredi, via une pétition, le collectif a sensibilisé un nombre considérable de personnes, d’écoles d’art, d’associations et d’institutions culturelles à la problématique, en général mal connue, du musée d’art moderne. N’était-ce pas le but recherché par le directeur en fermant le musée d’art moderne : provoquer un électrochoc ? Au lieu d’établir un contact avec ces personnes et ces groupes, au lieu d’y percevoir une force vive, un mouvement d’opinion, une chance inouïe…, au lieu de s’en servir comme d’un véritable levier pour oeuvrer à l’élaboration d’un musée d’art moderne qui s’ancre dans la société, la direction du musée préfère le dédain, l’arrogance, le recours aux forces de l’ordre…

Malgré tout, le débat prend place, dans différents lieux, sous différentes formes. Une première rencontre s’est déroulée en décembre à l’ARBA/ESA.  D’autres initiatives verront le jour prochainement. Plusieurs chantiers s’ouvrent. Sans le Musée !

Nous reviendrons évidemment au Musée. En interdire l’accès serait un comble !

Par souci de la vie privée des policiers commis à notre protection et pour ne pas être taxés de favoritisme, nous avons pris la liberté de blanchir toutes les personnes présentes !

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois

4 janvier – 10e rassemblement

Poster un commentaire

Classé dans Actions, Actualités, Rassemblements 1er mercredi du mois