« Pas touche aux collections fédérales d’art moderne »

« Le fédéral s’occupe légitimement de valoriser ses collections d’art moderne, que Bruxelles se concentre sur l’art contemporain s’il veut se distinguer », dit le nouveau président du MR, Olivier Chastel.  

  • Le Parti socialiste défend la création d’un musée d’art moderne et contemporain dans les garages Citroën à Bruxelles, le fédéral dit que les collections doivent rester au fédéral. Qu’en pensez-vous ?

Ce débat-là est un très bon exemple de la stigmatisation des ministres fédéraux par le Parti socialiste et singulièrement des ministres de la N-VA. La secrétaire d’Etat Elke Sleurs ne fait qu’appliquer l’accord de gouvernement : elle veut valoriser les musées existant, elle veut réaménager ceux qui doivent l’être. Elle veut mener une gestion en bon père de famille. Elle veut aussi sortir des caves les collections d’art moderne du fédéral. Le fait de vouloir sortir les collections d’art moderne existant, ce n’est pas de la foutaise ! Elle défend les musées fédéraux, ressort des caves des collections et va les mettre à profit de tout le monde.

  • Mais la Région bruxelloise veut les récupérer pour les mettre dans le nouveau musée Citroën…

Mais si Bruxelles veut se distinguer sur la scène culturelle, c’est une bonne idée de réfléchir à un musée, mais un musée d’art contemporain. Comme le Guggenheim ou le musée Vuitton à Paris. Qu’on ne se trompe pas de cible : c’est de l’art contemporains, pas d’amalgame. Sur Bruxelles, on mérite un musée d’art contemporain, mais au niveau de l’art moderne, ça le fédéral va ressortir les collections et les exposer via les musées royaux. Le fédéral s’en occupe. Je pense qu’on entretient une confusion entre l’art moderne et l’art contemporain. Sur l’art contemporain, le fédéral peut éventuellement voir si on peut aider la Région bruxelloise, c’est a Didier Reynders a examiner cela. Mais que la Région bruxelloise voit aussi si elle a des sponsors privés. ON sait qu’il faut s’adosser à un sponsor privé pour ce genre de conception nouvelle d’art contemporain. On ne va pas prendre les toiles du fédéral pour un nouveau projet contemporain à Bruxelles : le fédéral s’occupe déjà de cela.

Martin Buxant, L’Echo, 12 décembre 2014

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Dans la Presse & les Media, Interventions politiques, L'Echo, Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s