L’art c’est comme l’amour

Martine Aubry, la maire de Lille, a cette belle phrase : « L’art ne sert à rien, c’est comme l’amour« . Et elle en sait quelque chose ayant choisi pour sa ville, de miser sur la culture. C’est aussi elle qui, un an avant l’élection présidentielle, avait surpris lors d’un colloque à Avignon, en annonçant que si elle était élue, elle doublerait le budget de la culture. On ne saura jamais si elle l’aurait fait, mais elle a le mérite de poser le problème : La culture, en période de disette, est-elle un luxe ou une nécessité ?

(…)

Se pose la question de la place encore de l’art aujourd’hui, comme espace possible de rêve, de résistance, de lieu pour penser le monde et oser l’aventure. Nous vivons dans un environnement anxiogène, fermé, où on répète le mot crise sans que jamais un « big brother » n’apparaisse. La crise semble un mur sans brèche. Alors la culture reste une faille pour imaginer un autre monde, ou du moins le rêver.

Le philosophe Gilles Deleuze, explique dans son abécédaire qu’il y a des moments où la culture s’arrête. Et il ajoutait que personne ne le voit. Peut-être approche-t-on de ce moment où toute la place sera prise par le seul divertissement avec la victoire d’une culture seulement destinée à nous anesthésier ?

Face à cela, le rôle de l’Etat et de ses subsides est de faire survivre cet art qui comme l’amour ne sert à rien, sauf à nous donner la beauté et le rêve, à partir sur des sentiers neufs, à nous garder debout, à nous permettre de résister et à nous donner un avenir.

L’intérêt des débats en cours est de mettre ces questions de société sur la table. Au fédéral aussi, on a vu comment l’avenir de nos musées n’a intéressé personne dans la dernière campagne électorale et le ministre Paul Magnette s’apprête à partir à Charleroi en laissant toujours quatre établissements scientifiques sur dix avec des directeurs intérimaires depuis des mois et un musée d’Art moderne toujours fermé.

Guy Duplat, La Libre, Mis en ligne le 26/11/2012

Lire l’article.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Actualités, Dans la Presse & les Media, La Libre

Une réponse à “L’art c’est comme l’amour

  1. Christian Carez

    Moi, Martine Aubry (ni aucune femme politique, ni aucun homme politique, en France, en Belgique, nulle part) ne me fait pas rêver!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s